SALUT AUX PRISONNIERS POLITIQUES BASQUES

Publié le par cddhpb

... Ils sont près de 800 militants basques prisonniers et dispersés dans les prisons françaises (env.180) et espagnoles (env. 700). Pour des causes directement liées à la répression linguistique, culturelle, économique, en un mot politique, qui frappe ce Peuple, le plus ancien d'Europe, depuis des siècles.

Souvent détenus arbitrairement, qu'ils soient journalistes, syndicalistes, élus ou autres... beaucoup ont été, et sont encore de nos jours, victimes de tortures dans les cellules des polices espagnole et basque (de la Communauté autonome).

      
    
Les deux Etats collaborent étroitement dans une répression féroce. La loi commune qui s'applique aux citoyens français et espagnols est contournée, voire dévoyée, pour les Basques citoyens des Etats.

Aussi surréaliste et révoltant  que cela puisse paraître, il s’agit bien du même Unai Romano, avant et après sa détention au secret dans les sous-sols e la police espagnole. Le juge a prétendu qu’il s’était volontairement jeté contre les murs pour déshonorer la police…

Malgré les avertissements/condamnations répétés de l’ONU et des Associations de Défense des Droits de l’Homme, l’Espagne continue à torturer impunément. Et Unai n’est pas le seul…

     En violation flagrante de toutes les conventions internationales, la dispersion est de règle en ce qui concerne les prisonniers basques. Condamnés ou pas, La prison préventive est le lot commun de tous nos prisonniers avant tout jugement. La politique systématique de dispersion fait qu'ils se trouvent le plus souvent à près de 1.000 kms de leurs proches; jamais à moins de 400/500 kms.

    A ce jour, 47 prisonniers ayant accompli leurs peines, certaines très lourdes uniquement basées sur les déclarations des policiers ou faites sous la torture, se voient prolonger leurs peines à perpétuité. Sur une simple décision arbitraire de la Audiencia Nacional (Tribunal d'Exception néo-franquiste) applicant les directives du pouvoir politique de Madrid.

Vous trouverez tout cela dans notre bulletin trimestriel JAKILEA, le Témoin. Le Témoin de tout ce qui s'est passé lors des mois précédents.

Vous trouverez également des informations plus actuelles dans les pages ci-contre.

Fructueuse lecture ...

 

Commenter cet article